Quel est l’âge idéal pour commencer le coloriage ?

Compte tenu des nombreux bienfaits du coloriage sur le mental et le physique, initier leurs enfants à cette activité devrait figurer dans les priorités des parents. Pratiqué tôt et à un âge coloriage adapté, il apporte son lot de positif aux compétences des enfants : tant sur l’artistique que sur l’intellectuel.

Vers 02 ans : les prémisses du coloriage

Définir un âge coloriage exact pour commencer cette activité est assez dur. Dès qu’un bébé arrive à rester assis, vous pouvez lui fournir un crayon et du papier pour l’encourager à gribouiller et l’initier aux activités manuelles.
Un bébé est capable d’assimiler formes, couleurs, et consignes dès 02 ans. Pour l’inspirer, vous pouvez lui donner un recueil d’images pour coloriage bébé. Les dessins simplistes contenus dans ces derniers conviennent à leur niveau d’habileté et leurs petites mains.
Au début, votre loulou griffonnera uniquement par-dessus les modèles de coloriage bébé. En l’encadrant et en le motivant, celui-ci va progressivement apprendre à respecter les contours et à se mettre au remplissage de formes.

Du coloriage bébé vers un coloriage enfant : la transition

Normalement, un bébé qui tient un crayon pour la première fois va le saisir à pleine main. Lui montrer la position exacte pour l’utiliser avant chaque séance de coloriage le poussera à vous imiter et à corriger graduellement sa tenue.
Un âge coloriage en dessous de 03 ans ne permet pas à l’enfant de colorier correctement un dessin. Durant cette période, il se contente de s’amuser, de gribouiller, de découvrir les couleurs et les formes, d’accorder son œil avec sa main. C’est en entrant en Petite Section que ses compétences en coloriage vont s’affirmer et s’affiner.

Comment raffiner le concept des couleurs de l’enfant ?

Enseigner les couleurs à l’enfant dès son plus jeune âge lui permettra de stimuler son imagination et surtout de développer son intérêt pour le coloriage.
Le coloriage demeure un excellent moyen pour raffiner et améliorer sa compréhension de l’idée de couleurs. En transposant librement et fréquemment divers coloris sur papier, il sera en mesure d’en imprimer les notions, de les identifier et de les retenir. L’âge coloriage pour introduire ce concept abstrait que sont les couleurs peut se faire dès 02 ans.
Si vous alliez objets, formes, tailles et couleurs à un coloris ; votre enfant sera en mesure de reconnaître cette couleur donnée. Toutefois, il faudra bien lui expliquer de façon ludique qu’une couleur s’associe à divers objets et textures. La répétition et les exemples demeurent les recours d’apprentissages idéaux.

Pourquoi devrait-on encourager les enfants à colorier ?

Le coloriage est source d’apaisement et d’amusement. Si pour les adultes, il favorise la méditation et la relaxation, il permet aux enfants de développer parallèlement le rationnel et l’émotionnel. Les encourager à s’y adonner aussitôt que possible les aideront à acquérir et à améliorer rapidement diverses compétences artistiques et intellectuelles.

Le coloriage enfant : vers un développement des compétences

Le coloriage enfant pratiqué régulièrement bonifie les capacités intellectuelles et physiques des tout-petits. La répétition d’exercice de coloriage apporte une dynamique de mouvement : élément important pour un bon développement psychomoteur.
En s’amusant avec les couleurs, en traçant des lignes et en respectant les règles du coloriage ; l’enfant sera amené à enclencher et à mettre en pratique son courant de pensées. Dès lors, celui-ci va parvenir à synchroniser graduellement son mental avec ses aptitudes physiques. Le coloriage enfant lui montre comment user de sa main afin d’exprimer ses idées. C’est également par ce procédé qu’il arrivera à préciser et à soigner ses gestes, à accorde son visuel et geste manuel. Cela lui servira grandement dans le développement de son intelligence et de son habileté.

Préparation à la préscolaire

En général, les tout-petits commencent à s’essayer au coloriage et au gribouillage dès qu’ils savent tenir un crayon. Si ce n’est pas le cas de votre loulou, vous devriez l’y encourager dès aujourd’hui. La raison est telle que le coloriage enfant amuse, aide à reconnaître les formes, à respecter les règles : bases du graphisme et de la préécriture. L’enfant apprend par le remplissage d’espace à reproduire un geste de façon systématique, conforme et réfléchi. Ainsi, il lui sera plus aisé de dessiner des formes génériques et essentielles pour débuter l’écriture à proprement dit.

Créativité et canalisation de l’énergie

Une autre raison pour pousser votre loulou à colorier est que cette activité stimule la créativité. Le coloriage permet à l’enfant de se créer un monde de couleurs, de mettre sur papier ses idées et de parfaire ses gestes. Sans modèle préfabriqué, il laisse libre cours à son imagination. Toutefois, il existe de nombreux albums de coloriage à thématiques populaires : coloriage princesse, coloriage noël, coloriage animaux, etc. Par exemple, le coloriage princesse lui fait découvrir la féérie de cet univers : princes, châteaux, robes de bal, etc.
Le coloriage enfant l’aide également à investir son énergie dans une activité calme et réfléchie. Il le pousse à se concentrer, à organiser ses pensées et surtout à s’appliquer avec minutie.

Quels sont les objectifs du coloriage en petite section ?

Dès que votre petit sait tenir un crayon ; il est apte à dessiner, à gribouiller et à colorier. Justement, le coloriage constitue un excellent moyen de lui inculquer les bases en graphisme. Il est donc normal que le coloriage PS soit une activité prévue dans le programme scolaire en Petite section.

Apprendre les gestes de l’écriture avec le coloriage

Le coloriage PS a été instauré dans le programme d’enseignement des enfants dans le but de leur insuffler les bases de la préécriture : traçage de traits et courbes, remplissage, distinction des limites extérieures et intérieures, identification des formes génériques (rond, carré, triangle, rectangle, etc.) et respect des contours. Etant une activité récréative et éducative, il habitue l’enfant à l’utilisation des crayons, au traçage des lignes et à l’assimilation du codage du coloriage.
Il aide les tout-petits à apprendre et à comprendre comment faire un trait, comment ne pas dépasser, comment utiliser l’espace et surtout à quoi ces exercices peuvent leur servir.

Développer son cerveau et acquérir de l’autonomie avec le coloriage PS

Etant une activité artistique, le coloriage PS sollicite à la fois le rationnel et l’émotionnel de l’enfant. Il exploite l’ensemble de son cerveau pour remplir une image. Cela favorise un bon développement de ses facultés psychomotrices. Concrètement, le coloriage PS permet d’accorder le mouvement de la psyché à des gestes manuels : traçage de traits d’un sens à un autre, distinction et cohérence des couleurs, définition des contours, repérage sur la page, et lecture de l’image.
Cette activité permet à l’enfant d’augmenter sa concentration et son application dans ce qu’il fait. Le coloriage PS apporte donc de l’expérience, de l’autonomie et de la précision.

Découvrir le monde avec le coloriage PS : le coloriage Noël, le coloriage Animaux, etc.

Remplir des formes et les reconnaître est source de relaxation et d’amusement pour l’enfant. Cette activité stimule l’imagination par le remplissage d’innombrables modèles de dessins.
Les établissements scolaires donnent vie au coloriage PS par des thématiques axées fêtes, personnages, ou encore histoire. Par exemple, le coloriage Noël en maternelle permet aux tout-petits de s’imprégner de l’esprit de noël, d’en connaître l’histoire, et de retenir les personnages phares (lutin, père noël, rennes, etc.). Il en va de même pour les fêtes pascales ou encore Halloween. Le coloriage enseigne aux enfants les formes et les couleurs des animaux, des objets usuels, des personnes, etc. Il leur offre donc l’opportunité de créer, d’imaginer, de sentir et de percevoir ce qu’il y a autour.

Quels sont les bienfaits du coloriage pour les enfants ?

Source de plaisir et d’apprentissage, le coloriage apporte son lot de bienfaits pour les tout-petits. Gribouiller et colorier font partie des activités ludiques et éducatives propices au développement psychomoteur, intellectuel et physique des enfants. Il déteint positivement sur leur créativité, leur motricité, leur humeur et surtout leur personnalité.

Les principaux bienfaits du coloriage enfant

Les apports bénéfiques du coloriage pour les enfants tournent autour de la créativité, de la concentration, du développement psychomoteur et du caractère. En outre, il permet de :
• initier à la préécriture en servant de base
• travailler la motricité fine par rapport à tenue du crayon
• cultiver l’esprit scientifique par le mélange cohérent des couleurs et la reconnaissance des formes et des objets
• exprimer les émotions, l’imagination et la personnalité
• travailler la concentration par le remplissage, le respect des lignes et des contours
• améliorer l’habileté motrice par la coordination des mouvements
• maîtriser la force par la modération de la pression exercée sur le crayon
• apprendre à respecter les règles du coloriage

Comment initier l’enfant au plaisir du coloriage ?

Pour favoriser un bon développement psychomoteur de l’enfant, le coloriage reste une alternative de choix. Dès que votre petit sait tenir un crayon, n’hésitez pas à le faire découvrir l’univers ludique et coloré de cette activité. Toutefois, il faut garder en tête que le coloriage est avant tout un loisir et non un devoir.
Pour mieux capter l’attention de l’enfant, vous pouvez acheter ou télécharger en ligne des albums de coloriage. Les différentes formes et modèles comme les mandalas ou les dessins par thématique sauront l’émerveiller et éveiller son intérêt.
Il est conseillé de l’encadrer, sans le brusquer ou le forcer dans cette activité. À chaque amélioration, vos encouragements lui permettront de prendre confiance, d’apprécier, et surtout de se perfectionner.

Choisir les bons matériaux pour des résultats satisfaisants

Les bienfaits du coloriage sur le développement psychomoteur et la concentration de l’enfant peuvent être accentués par l’usage de bons matériaux. En effet, la qualité et la nature des fournitures peuvent impacter directement sur sa motivation et sa vitesse d’assimilation. Plus ils pratiquent, plus les bienfaits du coloriage agissent sur ce dernier.
Feutres et crayons, tous deux conviennent aux tout-petits. Le mariage de ces outils peut rendre le coloriage plus passionnant, plus instructif, plus libre et plus amusant. De préférence, il vaut mieux opter pour des feutres à pointe fine et à bouts doux, ainsi que pour des crayons de couleurs gras. Les couleurs chaudes stimulent l’imagination et la bonne humeur tandis que les couleurs froides sont indiquées pour calmer et décompresser.