Quelle peinture choisir en fonction de l’âge des enfants ?

L’apprentissage des loisirs créatifs comme la peinture permet à l’enfant à la fois de sensibiliser les sens artistiques mais également de développer ses facultés psychomotrices. Décidé à faire découvrir la magie de cette activité à votre petit, il vous faudra lui procurer le pot de peinture adaptée à son âge.

Avant 1 an : la peinture à doigt pour initier votre loulou

Avant 1 an, bébé est prédisposé à commencer à pratiquer la peinture. En effet, nul besoin d’outils pour s’y adonner avec de la peinture à doigt lavable. Il vous suffira de lui octroyer un produit spécial à doigt ou de la peinture fait-maison comestible et non toxique, ainsi qu’un support (bois, papier, vitre, textile, etc.). L’essentiel est de lui donner un produit avec des couleurs chaudes et vives pour bien stimuler sa créativité.
Cette approche tactile permet à bébé de découvrir librement cette activité par le toucher, l’odorat, la vue et éventuellement le goût.
Pratiquer à cet âge aide les tout-petits à :

• éveiller leur sens
• cultiver leur imagination
• découvrir les couleurs et les textures.

La gouache, référence pour tous les âges

La gouache est très prisée au sein des écoles et des crèches. Elle convient aux tout-petits pour sa texture épaisse, sa facilité d’utilisation et son caractère lavable. Il en existe des variantes non toxiques, dans l’éventualité où l’enfant en ingurgite. Parmi les types spéciaux, on dénombre :

• les gouaches liquides
• les gouaches pailletées
• les gouaches pastilles (ou en godet)

Ce produit est disponible en magasin de loisirs créatifs. Il est conditionné en tube, en pot ou en bidon. Aussi, il peut être appliqué avec un outil spécifique (pinceau, rouleau, etc.) et avec les mains.

Les peintures adaptées aux enfants de 3 ans et plus

Initier l’enfant à la pratique de cette activité avant 1 an ou 2 ans lui permettra d’atteindre un bon niveau d’habilité à partir de 3 ans ou à son entrée en maternelle. Une fois qu’il saura manier un pinceau sans se tacher, vous pouvez lui proposer des peintures autres que la gouache. Par exemple, on cite :

• l’acrylique classique ou à effet (mat, brillant, nacré, pailleté, métallisé, phosphorescent, 3D, etc.)
• la peinture à doigt sur du textile et non toxique

On recense un bon nombre de peintures adaptées aux enfants. Toutefois, le choix doit être défini en fonction de l’âge mais également du type de support utilisé. Un produit liquide prendra moins sur de la céramique et du vitre qu’un produit à texture épaisse.

Quelques idées pour faire de la peinture avec les enfants ?

Pour maitriser une activité artistique et manuelle, il faut s’exercer. Les répétitions travaillent sur la créativité de l’enfant et l’habilité. Pour qu’un enfant puisse vite s’améliorer, il faudrait lui proposer de multiples idées peinture. Avec différents supports et modes d’apprentissage, il pourra mieux s’exprimer. La pratique de ces nombreuses activités optimisera ses compétences et ses connaissances.

Idées peinture : les approches classiques

Pour encourager votre petit à faire de la peinture, il faut bien le motiver et lui montrer l’intérêt ludique de cette activité. Vous pouvez alors concocter des idées peinture susceptibles de l’inspirer.
Débuter cette activité se fait généralement avec une grande feuille et de la peinture à doigt. Cette disposition permettra à l’enfant d’expérimenter les couleurs, la texture du produit, et son imagination. Sans contrainte, il sera à même de s’exprimer et d’apprécier cette activité. Une fois à l’aise, vous pouvez lui suggérer divers supports (vitre, textile, sol, etc.) et divers matériaux (gouache, produit alimentaire, acrylique, etc.).

Quelques variations d’activité

Pour développer l’intérêt des tout-petits pour cette activité, voici quelques idées peinture :

• se servir des mains et des doigts pour peindre
• faire des pointillés de couleurs avec un Q-tips afin de former une image précise
• utiliser les tapes-mouches pour dessiner des fleurs ou autres formes
• faire des roses avec un bout de céleri découpé dans sa largeur
• ajouter des senteurs fruitées avec de la peinture maison à base de jus en poudre
• donner du relief au croquis en le saupoudrant de sel de table une fois les couleurs aussitôt posées
• s’adonner aux graffiti lavables avec de la peinture maison
• exploiter les objets usuels et/ou recyclable comme outil de peinture: bouchon de vin, brosse à dents, bouteille d’eau, peigne, etc.
• fixer du papier avec du ruban adhésif sur une vitre et laisser l’enfant peindre dessus sous les rayons du soleil

Encadrer ou pas ?

Il est préférable de pratiquer la peinture à deux, surtout si votre enfant a moins de 2 ans. Tout au long de l’activité, vous pourrez faire de la peinture avec lui mais de façon modéré pour ne pas entraver l’expression de ses idées. Une fois qu’il acquiert de l’expérience, laissez-le expérimenter seul et r exprimer sa créativité à travers plusieurs idées peinture. À chaque œuvre créée, pensez à les conserver. Cela vous permettra de lui exposer ses améliorations, ses humeurs (car oui, on dessine souvent ce que l’on ressent), et surtout de vous remémorer les exploits de votre loulou.

Comment bien choisir les peintures pour les enfants ?

Comme les enfants ont une forte sensibilité aux agents extérieurs, il est primordial de bien choisir le type de peinture enfant à utiliser. Vous pouvez trancher selon certains critères : toxicité des composants du produit, habileté et âge de l’enfant, support, préférences personnels (commercial et artisanal), et objectifs à atteindre.

Les différents types de peinture enfant

Que ce soit en vue d’une simple initiation ou d’un loisir créatif, il existe plusieurs sortes de peinture convenant aux tout-petits :

• les commerciales non toxiques
• les faites-maison (sur recette peinture)
• les peintures comestibles comme la peinture au Jell-O
• Pour les enfants en PS, cette activité peut être réalisée avec :
• de la peinture à doigt spéciale (textile ou classique) : développe les sens et le capital artistique
• de la peinture repositionnable (window color)
• de la peinture magique (gouache) : les couleurs ne se mélangent pas entres elles
• de la gouache (liquide, pailletée, pastille (ou en godet), en tube)

Peinture commerciale : les composants à éviter

Comme les enfants apprécient particulièrement la peinture à doigt, il est essentiel de leur donner des produits non toxiques, avec une composition réglementaire et éventuellement comestible. Parmi les conservateurs susceptibles de causer des allergies, on cite :

• la MIT (methyl­isothiazolinone) et la MCIT (methylchloro­isothiazolinone) : puissant allergisant
• le formaldéhyde: cancérogène par inhalation, polluant et irritant pour les yeux, la gorge, le nez et la peau
• le phénoxyéthanol: au-delà de 1%, produit toxique pour le foie des moins de 3 ans
• les nitrosamines: probables cancérogènes et produits pouvant résulter du bronopol

Le mieux serait donc d’acheter des peintures enfant écologiques et certifiées. Celles-ci sont uniquement composées d’ingrédients naturels comme le chou rouge ou le safran. Sinon, l’option de la peinture enfant faite maison à base de composants bio et naturels est tout aussi conseillée.

L’âge comme critère de choix

Il existe des peintures commerciales convenant aux enfants de bas âge (1 an et plus) : les peintures à doigt classiques. Elles sont non toxiques et applicables aves les mains.
Les gouaches lavables peuvent aussi correspondre aux tout-petits pour leur texture épaisse. Il en existe des non toxiques en boutique. Elles sont disponibles en tube (simples à utiliser et à transporter), en pot ou en bidon (parfaits pour les usages massifs et les conservations sur du long terme).
Une fois votre enfant suffisamment adroit avec un pinceau, vous pouvez lui proposer de l’acrylique classique ou à effet. Cependant, le choix dépend surtout des envies de votre enfant et du support à peinturer.

Comment faire une peinture maison pour enfant ?

Excellent stimuli pour l’imagination, la peinture est une activité manuelle des plus prisées par les tout-petits. Et à choisir entre les produits artisanaux et les industriels, la fabrication naturelle et faite maison l’emporte. La raison est telle que ce type de peinture est facile à réaliser, non toxique et surtout comestible. Quelle recette peinture prévaut plus alors pour amuser votre loulou ?

L’intérêt de la peinture maison

La peinture maison est sans danger pour la santé. Elle est comestible et naturelle. La recette peinture classique fait maison convient parfaitement aux bébés et est conservable pour plusieurs mois. De plus, les ingrédients nécessaires sont peu onéreux, sont bio et sont faciles à trouver.
Pour la préparation de cette peinture écologique : ne lésinez pas sur les colorants alimentaires pour donner plus de vivacité à vos couleurs.

Recette Classique de peinture maison pour enfant

Parmi les recettes peinture existant, la plus facile à réaliser se fait avec :

• 2 tasses de farine
• 2 tasses d’eau
• 1/2 tasse de sel
• 1/4 de tasse de sucre
• des colorants alimentaires

Concernant la réalisation, il faut :

• mélanger farine, sel et sucre dans un grand bol
• incorporer petit à petit l’eau tout en mélangeant le tout
• séparer la mixtion dans plusieurs récipients
• ajouter les colorants et remuer
• verser la peinture dans des pots hermétiques

Autres idées de recettes

Pour varier les plaisirs, voici quelques idées de recette maison :

• la peinture tactile (douce, pour peinture à doigt) : 1 tasse d’amidon ou de fécule + 1 tasse d’eau froide + 1/4 de tasse d’eau bouillante + gouache ou quelques gouttes de colorant naturel + 1 tasse de savon en flocons Ivory ou de pain de savon Dove râpé
• la peinture grattage, senteur et couleur : 1 cuillère à soupe de jus en poudre non sucré (optez pour plusieurs saveurs pour produire plusieurs couleurs.) + 1 cuillère à soupe d’eau tiède
• la peinture gélifiée : 5 tasses d’eau+ 2 tasses de farine + 1/2 tasse de sucre + 3 cuillères à soupe de sel
• la peinture spéciale à doigt : 1/2 tasse de fécule de maïs + 1/2 tasse d’eau froide + 1 et 1/2 tasse d’eau bouillante + Glycérine + colorant alimentaire
• la peinture épaisse (pour plus de texture et de relief) : farine + gouache liquide
• la peinture au Jell-O : Jell-O + eau
• la peinture pour bain : 1/4 de tasse de shampoing bébé ne piquant pas les yeux + 1 cuillère à soupe de fécule de maïs + 2 à 3 gouttes de colorant